Màj le 4/3/2023

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES REGIONS MINIMES FILLES 2003.

LA PICARDIE VICE CHAMPIONNE DE FRANCE

La sélection picarde encadrée par Claude Thuilliez était composée de :

Amélie Deguingand 757 points M2 PPC Villers Bretonneux (Pôle Espoirs)
Aurore Dessaint 1035 points M1 TT Péronne (Pôle Espoirs)
Marion Farout 946 points M2 Bray sur Somme
Justine Maertens 695 poins M2 TT Venizel (Pôle Espoirs)

Le stage de préparation a permis à léquipe de mettre en place une dynamique collective et surtout une capacité de communication favorable à sa progression. Les systèmes de jeu de nos joueuses sont variés ce qui représente un atout.

Notre équipe est consciente de ses capacités et s'est préparée en conséquence. Elle est déterminée à atteindre son objectif, soit une au moins une place sur le podium.

Le stage de préparation a été orienté vers la gestion de tous les paramètres d'une telle épreuve. La gestion tactique d'une partie et d'une rencontre, l'optimisation mentale, les temps de récupération. A priori, notre équipe figure parmi les 6 outsiders de la compétition devant lesquels se dégagent deux ou trois équipes particulièrement fortes dont la Basse Normandie que nous rencontrons en poule dès notre première opposition.

Notre poule nous oppose donc chronologiquement à la Basse Normandie, le Midi Pyrénnées, la Champagne Ardenne et les Pays de Loire.

PICARDIE 1 / BASSE NORMANDIE 4

Les très bons résultats récents des normandes nous placent en position d'outsider. Nos joueuses ont été dominées. Satélino, solide défenseuse avec un picot friendschip en revers, a largement dominé la rencontre. Le double Dessaint - Maertens subit sa seule et unique défaite tout en laissant augurer de belles perspectives. Cette possible défaite était envisagée dès le départ et n'a pas remis en cause notre détermination.

MANCHES

PREMIERE RENCONTRE DE POULE

POINTS

1

2

3

4

5

BASSE NORMANDIE

PICARDIE

BN

PI

+07

+10

+05

   

A SOTELINO (1024)

Y MAERTENS (695)

1

 

-07

-09

-09

   

B VAUTIER (838)

X DESSAINT (1035)

 

1

+02

-08

+11

-08

+03

C GILMAS (840)

Z FAROUT (946)

1

 

+07

-10

+05

-07

+07

AC Gilmas - Sotelino

YZ Dessaint - Maertens

1

 

+03

+07

+06

   

A SOTELINO

X DESSAINT (1035)

1

 
         

C GILMAS (840)

Y MAERTENS (695)

   
         

B VAUTIER (838)

Z FAROUT (946)

   

RESULTAT FINAL :

4

1

 

PICARDIE 4 / MIDI PYRENNEES 0

Cette rencontre face à des adversaires plus faibles a été parfaitement maîtrisée. L'équipe commence à s'approprier les débats. Amélie Deguingand fera là sa seule et parfaite prestation.

MANCHES

DEUXIEME RENCONTRE DE POULE

POINTS

1

2

3

4

5

PICARDIE

MIDI PYRENNEES

PI

MP

+02

+10

+03

   

A DESSAINT (1035)

Y VIALA (684)

1

 

+11

+02

+02

   

B FAROUT (946)

X VALAT

1

 

+07

+04

+02

   

C MAERTENS (695)

Z JANSEN (467)

1

 

+06

-06

+09

-05

+18

AD Deguingand - Farout

YZ Vialat - Jansen

1

 
         

A DESSAINT (1035)

X VALAT

   
         

C MAERTENS (695)

Y VIALA (684)

   
         

B FAROUT (946)

Z JANSEN (467)

   

RESULTAT FINAL :

4

0

 

PICARDIE 4 / CHAMPAGNE ARDENNES 1

Malgré la manche perdue par Aurore, le niveau de jeu et la confiance de nos joueuses prennent du volume.

MANCHES

TROISIEME RENCONTRE DE POULE

POINTS

1

2

3

4

5

PICARDIE

CHAMPAGNE ARDENNES

PI

CH

+03

+07

-05

+10

 

A DESSAINT (1035)

Y GRAPOTTE (867)

1

 

+06

+09

+08

   

B FAROUT (946)

X BERNARD (827)

1

 

-09

-11

-05

   

C MAERTENS (695)

Z MANDOIS (505)

 

1

+05

+02

+08

   

AD Dessaint - Maertens

YZ Bernard - Crapotte

1

 

+05

+05

+04

   

A DESSAINT (1035)

X BERNARD (827)

1

 
         

C MAERTENS (695)

Y GRAPOTTE (867)

   
         

B FAROUT (946)

Z MANDOIS (505)

   

RESULTAT FINAL :

4

1

 

PICARDIE / PAYS DE LOIRE :

A la suite de notre défaite face à la Basse Normandie, cette opposition face aux Pays de Loire s'avère donc fatidique. Le vainqueur se qualifiera pour les demi finales alors que le perdant pleurera ses ambitions en jouant les places 9 à 16. Nous nous méfions particulièrement face à une équipe traditionnellement forte et homogène évoluant dans une zone difficile limitant l'accession des minimes en nationale 2 cadettes et donc les points de comparaison.

Les débats furent âpres. Les parties jouées en 3 sets contrastent avec la grande qualité des trois autres jouées en 5. Notre double continue sa montée en puissance. Justine prend de l'assurance dans son jeu de défense. Aurore et Marion démontrent une intelligence de jeu. Elle démontrent une belle constance mais peinent à élever leur niveau de jeu.

Menant 3 à 1 après le double de très bonne qualité, Aurore puis Marion n'arrivent pas à se concentrer sur leur simple respectifs. Justine concrétise notre victoire avec beaucoup de courage et de détermination.

MANCHES

QUATRIEME RENCONTRE DE POULE

POINTS

1

2

3

4

5

PICARDIE

PAYS DE LOIRE

PI

PL

+07

+08

+07

   

A DESSAINT (1035)

Y LELOUP (766)

1

 

-05

+07

-07

+12

-09

B MAERTENS (695)

X GIRAUD (885)

 

1

-03

-05

+08

+05

+08

C FAROUT (946)

Z LEVEQUE (786)

1

 

+08

+08

+01

   

AD Dessaint - Maertens

WY Giraud - Ancelin

1

 

-10

-09

-09

   

A DESSAINT (1035)

X GIRAUD (885)

 

1

-07

+04

-07

-05

 

C FAROUT (946)

Y LELOUP (766)

 

1

+08

-09

+05

-07

+05

B MAERTENS (695)

Z LEVEQUE (786)

1

 

RESULTAT FINAL :

4

3

 

CLASSEMENT DE LA POULE

Notre objectif intermédiaire est atteint. Nous sommes qualifiés pour les quart de finales. Le tirage au sort nous offre un tableau très homogène.

1 Basse Normandie 2 PICARDIE 3 Pays de Loire 4 Champagne Ardennes 5 Midi Pyrennées

 

QUART DE FINALE, PLACES 1 à 8 : PICARDIE 4 / LORRAINE 3

La Lorraine, fidèle à elle même, est une équipe coriace avec un impressionnant leader accompagné de joueuse au système de jeu simple mais efficace.

Justine échoue de peu pour LA performance de ces premiers championnats de France des Régions en perdant 09 à la 5è manche face à Perocheau. Compte tenu de l'éclosion récente de Justine à ce niveau, cette partie fut d'une très grande qualité technico-tactique.

Notre double confirme ses excellentes capacités. Nous menons encore 3 à 1 mais cette fois ci, Aurore et Marion perdent en ayant utilisé leurs meilleurs moyens. La confiance aidant, Justine clôture brillamment le score à notre avantage, nous permettant d'atteindre notre objectif minimal de monter sur le podium.

MANCHES

QUART DE FINALE, PLACES 1 à 8

POINTS

1

2

3

4

5

PICARDIE

LORRAINE

PI

LO

+08

+09

+08

   

A DESSAINT (1035)

Y BRUNET (793)

1

 

+012

-03

+07

-08

-09

B MAERTENS (695)

X PEROCHEAU (1095)

 

1

+05

+05

+08

   

C FAROUT (946)

Z KOCH (804)

1

 

+09

+11

+10

   

AD Dessaint - Maertens

WY Brunet - Perocheau

1

 

-08

-08

-09

   

A DESSAINT (1035)

X PEROCHEAU (1095)

 

1

-11

+08

-10

+06

-08

C FAROUT (946)

Y BRUNET (793)

 

1

+05

+01

+03

   

B MAERTENS (695)

Z KOCH (804)

1

 

RESULTAT FINAL :

4

3

 

DEMI FINALE, PLACES 1 à 4 : PICARDIE 4 / HAUTE NORMANDIE 1

Pour continuer notre chemin, nous devons battre les haute normandes que nous connaissons bien. Cette équipe dont les numéros 1 et 2 sont benjamines 2è année est largement à notre portée et la défaite ne nous est pas permise. Cela nous place dans l'obligation d'assumer notre statut de favori.

Justine subit une correction face à une joueuse refusant l'initiative et la neutralisant avec beaucoup d'intelligence. Elle devra apprendre à gérer ce type de situation, toujours difficile pour une défenseuse. Le grand sérieux avec lequel les autres parties ont été jouées, nous a permis de maîtriser la rencontre et ouvert les portes de la finale.

MANCHES

DEMI FINALE, PLACES 1 à 4

POINTS

1

2

3

4

5

PICARDIE

HAUTE NORMANDIE

PI

HN

+04

+08

+08

   

A DESSAINT (1035)

Y LOEUILLETTE (598)

1

 

-08

-05

-06

   

B MAERTENS (695)

X CLEMENT (702)

 

1

+09

+02

+04

   

C FAROUT (946)

Z LAFON (778)

1

 

+10

+03

-07

+09

 

AD Dessaint - Maertens

WY Loeuillette - Clément

1

 

+07

+07

+03

   

A DESSAINT (1035)

X CLEMENT (702)

1

 
         

C FAROUT (946)

Y LOEUILLETTE (598)

   
         

B MAERTENS (695)

Z LAFON (778)

   

RESULTAT FINAL :

4

1

 

FINALE, PLACES 1 à 2 : PICARDIE 2 / ILE DE FRANCE 4

L'Ile de France bénéficie de la culture de la victoire, face à laquelle nous opposons notre détermination. Les adversaires présentent une équipe très homogène dont la numéro 1, Botta, très solide, semble maîtriser le jeu de défense. J'évite donc son opposition avec Justine.

Aurore perd largement une partie dans laquelle elle ne rentre pas vraiment, laissant apparaître un début de fatigue. Marion perd ensuite contre Botta en développant une grande concentration et intelligence tactique. Justine maîtrise parfaitement le sujet de sa première partie et impulse sa détermination au double qui s'avère d'une (très) grande efficacité.

Malheureusement, malgré là encore un très bon niveau de jeu, Aurore déterminée mais émoussée puis Justine face à une adversaire intelligente échouent pour les deux dernières parties. Nous perdons dignement une rencontre à notre portée.

Le titre revient à l'Ile de France la Picardie est vice championne de France.

MANCHES

DEMI FINALE, PLACES 1 à 2

POINTS

1

2

3

4

5

PICARDIE

ILE DE FRANCE

PI

IF

-07

-08

-07

   

A DESSAINT (1035)

Y SERY (847)

 

1

-06

-09

+07

+08

-08

B FAROUT (946)

X BOTTA (994)

 

1

-09

+03

+11

+08

 

C MAERTENS (695)

Z CRESSON (829)

1

 

+07

+08

-09

+09

 

AD Dessaint - Maertens

WY Botta - Séry

1

 

+09

-10

-08

+09

-08

A DESSAINT (1035)

X BOTTA (994)

 

1

-07

-09

+07

-09

 

C MAERTENS (695)

Y SERY (847)

 

1

         

B FAROUT (946)

Z CRESSON (829)

   

RESULTAT FINAL :

2

4


LES ANALYSES

Amélie Deguingand n'aura eu que peu d'occasions de s'exprimer. En effet, elle était la plus inexpérimentée du groupe et son émergence au niveau national est très récente. Notre objectif ne facilitait pas les expériences et son inscription sur la feuille de rencontre. Toutefois, son unique prestation en double fût très satisfaisante et sa participation active à la dynamique collective indissociable de la réussite de l'équipe. Amélie a encore besoin de temps pour confirmer son éclosion.

Aurore Dessaint est une minime 1ère année, la plus jeune du groupe et également la seule à être répertoriée par la Direction Technique Nationale. Ses prestations ont été à la hauteur de sa motivation. Malgré un très bon contenu de jeu, Aurore a eu des difficultés à élever son niveau de jeu face aux toutes meilleures minimes 2è année. La compétition a mis en évidence la nécessité d'améliorer le niveau de fréquence gestuelle pour hisser plus encore les ambitions.

Marion Farout utilise pleinement son intelligence de jeu et l'associe discrètement à une forte détermination. Elle sait rentabiliser ses gammes techniques restreintes à ce niveau de compétition mais qui ne demandent qu'à s'élargir. Marion s'est découvert au fur et à mesure de l'épreuve, une capacité de concentration importante et attendue.

Justine Maertens est une joueuse novice à ce niveau et devait y tester son jeu de défense. Elle fut capable d'améliorer ses prestations jusqu'à perturber les meilleurs adversaires. Elle doit toutefois apprendre à développer un jeu cohérent face à des joueuses refusant l'initiative et améliorer significativement sa capacité à attaquer et terminer un point. Sa détermination est son principal atout.

L'équipe a formé un bloc indissociable de quatre joueuses complémentaires par leur personnalité et leur système de jeu respectifs. Lorsque le groupe a réussi à intellectualiser et à s'approprier son objectif, il s'est donné les moyens de l'atteindre grâce à la discipline et une organisation de qualité. Chaque joueuse s'est responsabilisée et sentie redevable envers son équipe. La réussite est collective.

Les doubles ont été sérieusement préparés et leur technique spécifique particulièrement travaillée et assimilée par les filles. Cela autorisait plusieurs choix mais deux paires ont été choisies par avance après une longue et mûre réflexion.
- Amélie et Marion forment une équipe intelligente et bien organisée. Pour des raisons d'efficacité, elles n'ont pu réellement s'exprimer.
- Aurore et Justine forment un double à fort potentiel. Elles n'ont perdu que leur première partie face à la Basse-Normandie puis sont restées invaincues alors même que le niveau des adversaires s'élevait. Leur organisation est encore perfectibles. Cette association pourrait avoir quelques prétentions lors des prochain championnats de France du mois de Juin 2003 à Lys les Lannois.

LE FRUIT D'UNE METHODOLOGIE DE TRAVAIL ET D'UNE DISCIPLINE.

Notre performance est directement liée à la méthode de travail développée en Picardie depuis maintenant deux saisons. Celle-ci axée sur une utilisation intensive du panier de balle, sur un engagement physique pour chaque action, sur un rythme de jeu soutenu est le support de l'entraînement du Pôle Espoirs et des stages régionaux. Elle est de plus en plus relayée par les entraîneurs départementaux et de clubs. Cette performance incite chacun à approfondir le travail.

La préparation psychologique des joueuses pour un objectif ambitieux mais prétentieux s'est avérée efficace. Le groupe a fait preuve de détermination, d'humilité et d'objectivité. Cela fut possible grâce à l'intelligence des filles matérialisée par la capacité à analyser les raisons de la réussite et de l'échec et permettant de construire sans renouveler les erreurs.

Les choix effectués pour la préparation et la gestion de la compétition sont issus de l'analyse des expériences passées.

A titre personnel, je tiens à associer à ce succès dont l'origine est collective, l'ensemble des éducateurs sportifs avec lesquels je collabore depuis deux ans. En effet, même si mon expérience s'est avérée fondamentale pour le résultat final, le moteur principal du travail se trouve dans la critique objective collective instaurée entre les entraîneurs régionaux.

L'avenir de Picardie pongiste passe par l'approfondissement de la qualité de la formation. Pour cela, à l'image des régions dominantes, les clubs et particulièrement ceux évoluant aux meilleurs niveaux se doivent d'alimenter significativement les effectifs picards.

Claude Thuilliez.